日本語言語学専門用語 -  和仏辞典
Dictionnaire terminologique de linguistique japonaise   -   dictionnaire japonais francais


index articles

Grammaire générative   生成文法    セイセイブンポウ

r b


L’idée est de considérer la langue comme un objet à deux niveaux : profond et de surface. La structure profonde (深層構造・シンソウコウゾウ) serait une structure innée, autrement-dit génétiquement déterminée. Elle serait commune à tous les humains, quelle que soit le langue maternelle. La structure de surface (表面構造・ヒョウメンコウゾウ puis S-構造 à partir du modèle GB) est la réalisation de cette structure profonde, selon les aléas « de la vie » : milieu culturel, capacités cognitives des individus etc.
Un autre aspect de la grammaire générative est la volonté de « modéliser » ce phénomène avec des outils formels. Le dit modèle a subit lui aussi les aléas de la vie.

Premier modèle : grammaire transformationnelle (変形文法・ヘ ンケイブンポウ)

Décrit dans la thèse de Chomsky : les structures sont décrites avec des grammaires formelles dites « hors contextes » (自由文脈文法 ・ジユウブンミャク). Les structures de surfaces sont obtenues par applications d'une grammaire algébrique sur des structures profondes. Une des chevaux de bataille des générativistes de l’époque était le traitement du passif (autant en japonais que dans les autres langues) : deux structures de surface pour une meme structure profonde.

Second modèle : théorie du gouvernement et du liage (統率・束縛理論、トウソツ・ソクバクリロン)ou théorie des principes et paramètres (原理・パラメータ理論, ゲンリ・パラメータリロン)ou encore GB.

Désormais, la structure profonde est une d-structure (d-構造) ; une d-structure subit une attribution de cas (格付与・カ クフヨ) qui est un procédure transformationnelle extensive et le tout aboutit à une s-structure (s-構造・s-コウゾウ), considérée comme une structure de surface. La structure profonde est décrite grâce à la structure X-barre (Xbarre-理論・リロン)
Dans un arbre d’analyse, chaque niveau est constitué d’une tête (主要部・シュヨウブ) et d’un complément.

Troisième modèle : la héorie minimaliste (最小理論・サイショウリロン

Incorpore un dimension cognitive (認知・ニンチ).


2003, 2004
© R.BLIN