日本語言語学専門用語 -  和仏辞典
Dictionnaire terminologique de linguistique japonaise   -   dictionnaire japonais francais


index articles      

助数詞 ジョスウシ

rb
 
o Présentation générale
o Terminologie
o Bibliographie limitée
o Bibliographie exhaustive

(ce texte est constitué d'extraits de Blin 2004).

Présentation générale

Pour dénombrer les individus, le japonais utilise un groupe numérique constitué dans sa forme canonique (Blin, 2003) d’un nombre et d’un morphème appelé 助数詞 (ジョスウシ) traduit entre autres en français « spécifique numérique ». Par exemple :
       
    Ex. 1    象          3 が集まっている
                éléphants 3 tô  S  réuni
                3 éléphants se sont rassemblés

le numéral est 3 et le spécifique 頭 (とう).
On compte entre 100 et 200 spécifiques, selon la définition adoptée. Pour Iida (飯田 朝子,99), les plus fréquents sont 人, 回, 件, 部, 度, 点, つ, 台, 本, 個, 隻, 枚, 機, 発, 匹, 羽, 埼, 基, 頭, 丁, 通, 巻, 面 (classement obtenu à partir des occurrences des morphèmes apparus dans le journal Asahi en 1998, associé au chiffre 3). Le 国立国語研究所 (1971) établit l’ordre d’usage suivant : 人, つ, 名, 本, 枚, 台, カ国, ヶ所, 件, 個, 社, 匹, 軒, 機, 個, 校, 戸, 面, 連, 輪, 冊, 隻, 氏,党,通.

Le choix du spécifique dépend du groupe nominal dénombré. Ainsi, les éléphants et autres gros animaux sont dénombrés avec 頭(とう) tandis que les machines à laver sont dénombrées avec 台 (だい). Les critères d'association relèvent de la morphologie, de la syntaxe et de la sémantique du nom quantifié.

Terminologie

La terminologie japonaise a adopté 助数詞 (ジョスウシ)  pour désigner les spécifiques numériques. Mais le contenu de cette catégorie peut différer d’un auteur à l’autre et contenir éventuellement des sous-catégories. Ainsi Kitahara H. (1996) distingue les unités de mesure (単位係助数詞・タンイケイジョスウシ) et le spécifique numérique défini par défaut « non-unité » (非単位係助数詞・ヒタンイケイジョスウシ). Par contre, il ne précise pas le statut des unités de temps (時, 分...). Watanabe  (1950) propose pour les unités de mesure le terme 単位名 (タンイメイ).
Dans une approche résolument cognitive, les premiers sont désignés par 類別詞 (par exemple Matumoto Yo, 1991) ou 類別辞 (par exemple Iida 97 qui revient ensuite à 助数詞)

En français, on trouve d’un côté « spécifique numérique » et ses variantes, et de l’autre « classificateur ».
Pour le premier, on trouvera selon les textes « spécifieur », « spécificatif » ou « spécifique », et pour le second « numérique » ou « numéral ». Cette variété tient à l’absence d’une norme plus qu’à une question de fond. Par contre, le terme « classificateur » est en général connoté, avec sous-entendu que la relation entre spécifique et groupe nominal est strictement de nature sémantique ou cognitive.


Bibliographie des textes cités dans l'article

Blin R., Interprétation du groupe numérique avec spécifique en japonais écrit, CLAO vol 32, no1, 83-121.

Blin R., 2004, "Spécifiques numériques, définition et sous-catégorisation", dans Blin ed.,  "Les spécifiques numériques - 日本語の助数詞", Publications du GRLJC, Paris.

田 朝子, 1997, 「日本語分類辞『-ホン(本)』の用法: 細長いから『本』なのか 『本』だから細長いのか」第144回日本言語学会大会 口頭発表

飯田 朝子, 1999, 「日本語主要助数詞の意味と用法」東京大学大学院人文社会系研究科言語学専門分野博士学位論文

北原博雄, 1996, 連用用法における固体数量詞と内容数量詞, 「国語学」186集96(29).広辞苑、1998, iwanami shoten.

国立国語研究所、電子計算機による新聞の語彙調査 I-IV(37,38,42,48)〔1970,1971,1972,1973〕.

松 本 曜, 1991,「日本語類別詞の意味構造と体 系:原型意味論による分析」『言語研究』99, pp.82-106.

渡 邊實, 1950, 「日華満語の數詞の機能― 助數詞と單位名」, 国語国文, 21-1.





2004, 2005
© Raoul Blin