Membres |

Enseignements antérieurs de Hilary Chappell

EHESS (2005-2016)
 

  • 2015-2016 : l’EHESS. Xianghua, une langue non-classée du Hunan, Chine : étude grammaticale à partir d’enquêtes de terrain
    Le xianghua est une langue non-classée qui se trouve dans le nord-ouest de la province du Hunan, au centre de la Chine. C’est probablement une langue chinoise, mais son appartenance à une branche quelconque des langues sinitiques reste à être clarifiée. Sa situation est d’autant plus intrigante du point de vue des études sur les langues en contact que cette langue est entourée de langues non-sinitiques telles que le hmong (famille hmong-mien) et le tujia (tibéto-birman, famille sino-tibétaine).
    A partir de données recueillies sur le terrain, l’objectif de ce séminaire est de situer le xianghua dans son contexte linguistique, de définir son profil typologique et ensuite de présenter et analyser ses propriétés lexicales, morphologiques et syntaxiques avec l’aide de textes provenant de la région de Xiangxi, dans le Hunan.
    En dehors de l’analyse grammaticale du xianghua, le séminaire abordera aussi les méthodologies appropriées pour les études de terrain.
     

  • 2014-2015 : D'où viennent les pronoms ? Une vue diachronique de la typologie des pronoms dans les langues sinitiques
    Ce séminaire sera consacré à établir une typologie des différents types de paradigmes pronominaux et leur source diachronique dans les langues sinitiques de la Chine, en partant des travaux typologiques récents qui regroupent des données pronominales de plusieurs familles de langues du monde. Les pronoms se divisent en trois types – personnel, démonstratif et interrogatif, représentant des classes fermées qui se trouvent dans la plupart des langues du monde.
    Après avoir présenté les caractéristiques typologiques fondamentales des langues de l’Asie orientale et l’Asie du Sud-est, les thèmes suivants seront abordés :
    - paradigmes pronominaux personnels, démonstratifs et interrogatifs : variations dans le codage – affixation, changement de ton, fusion, redoublement, etc.
    - formation et source diachronique de ces trois types de paradigmes et leurs  possibles voies d’évolution – changements sémantique et morphologique
    - fonction et pragmatique de ces trois types de pronoms.
    L’objectif sera de comparer les aspects majeurs de la morphologie et de la sémantique des paradigmes pronominaux d’un point de vue trans-linguistique et diachronique, afin de repérer ce qui est spécifique aux langues sinitiques, une famille de langues peu connue en Occident, en dehors du mandarin standard et du cantonais
     

  • 2013-2014 : Typologie des structures nominales – approche translinguistique
    Ce séminaire sera consacré à l’ensemble des différents types de structures nominales dans les langues du monde en partant des langues sinitiques et des langues de l’Asie orientale, qui constitueront la base des études comparatives à partir de laquelle on explorera d’autres familles de langues. L’objectif sera de comparer les aspects majeurs de la syntaxe, de la morphologie, et de la sémantique du syntagme nominal d’un point de vue translinguistique, afin d’identifier de manière précise l’étendue de leurs différences et de leurs variations, qui traduisent souvent d’autres schémas cognitifs, qui leur sont spécifiques. Les deux perspectives, synchronique et diachronique,  seront utilisées à cette fin.
    Après avoir présenté les caractéristiques typologiques des structures nominales fondamentales dans des langues du monde en termes d’ordre des mots, les thèmes suivants seront abordés :
    - les paradigmes des pronoms personnels  et des pronoms interrogatifs y compris les paramètres les plus importants de variation dans les langues du monde ;
    - les modes d’expression de l’attribution y compris la formation des phrases subordonnées relatives ;
    - les systèmes de démonstratifs et leurs liens avec les marqueurs de subordination et les classificateurs  généraux
    - les modes d’expression de la possession (génitif d’inaliénabilité et catégories de noms pertinentes, pronoms  possessifs) ;
    - le système des classificateurs et leurs rôles sémantique et syntaxique ;
    la quantification et la position des quantificateurs et des numéraux dans le groupe nominal.

  • 2012-2013 : Typologie des phrases complexes dans les langues sinitiques
    Ce séminaire traitera des phrases complexes qui utilisent des marqueurs de subordination adverbiaux et qui sont des équivalents dans les langues sinitiques de quand, avant que (ne), bien que, depuis et parce que, etc., ainsi que du marquage des constructions conditionnelles et contrefactuelles à partir des données linguistiques d’une sélection de divers dialectes chinois.
    En général, la phrase subordonnée précède toujours la phrase principale dans les langues sinitiques, conformément au 14ème des universaux linguistiques de Greenberg. Il s’agit néanmoins d’une dichotomie des marqueurs, classés selon leur position en tête ou en fin de phrase. Ceux qui sont positionnés en fin de phrase appartiennent normalement à une classe de marqueurs de subordination temporels et, à l’instar des particules interrogatives qui se trouvent également en fin de phrase, ils ne sont pas en conformité avec les propriétés des langues qui ont l’ordre V-O (verbe-objet). Les sources lexicales de ces marqueurs et les voies de grammaticalisation qui y sont associées seront étudiées dans le détail afin de voir si elles peuvent fournir une explication à cette non-conformité. Les thèmes principaux du séminaire seront les suivants :
    1. Phrases subordonnées temporelles
    2. Constructions de cause et de conséquence
    3. Le conditionnel et les constructions contrefactuelles
    4. Structures concessives
    5. Sources lexicales des marqueurs de subordination
    6. Voies de grammaticalisation proposées
     

  • 2011-2012 : Typologie de la phrase dans les langues chinoises
    L’une des caractéristiques essentielles des langues sinitiques (ou chinoises) est qu’elles possèdent des prédicats complexes sous la forme de ce qu’on appelle communément des constructions verbales en séries. Elles mettent en jeu plusieurs verbes dans une même phrase qui entretiennent entre eux des relations sémantiques diverses et sont en effet la source diachronique des phrases prépositionnelles dont le groupe nominal etablit les rôles tels que l’agent, l’objet, l’instrument, le comitatif ou le bénéficiaire. Le but en est de faire une caractérisation typologique plus étroite en examinant leurs propriétés syntaxiques dans un échantillon de langues chinoises et concernant les structures suivantes :
    1. Structures interrogatives et marqueurs du discours en fin de phrase
    2. Constructions comparatives et constructions avec la copule
    3. La structure dite ‘disposale’
    4. Les structures passives et causatives
    5. Les constructions à double objet et les ditransitifs
    6. La différentiation du bénéficiaire du datif
    7. La relation entre le comitatif et l’instrumental

     

  • 2010-2011 : Typologie des structures prédicatives des langues sinitiques (mandarin et dialectes)
    Le séminaire sera consacré à l'analyse des structures prédicatives des langues sinitiques du point de vue synchronique. On abordera des constructions spécifiques qui contiennent des syntagmes suivants dont la fonction est de coder les modifications diverses du verbe principal.
    1. Phrases adpositionnelles et phrases adverbiales
    PP - V (prepositions spatiales et temporelles)
    Adverbe de manière – Verbe
    2. Auxiliaires negatives et verbes auxiliaires de mode
    3. Compléments postverbaux de résultat, de manière et de degré et leurs complémentiseurs
    4. Verbes composés résultatifs, directionels et potentiels
    5. Système aspectual et sa relation diachronique avec les verbes composés de résultat et de manière
    Le but est de déterminer l’étendue de la diversité linguistique entre les langues sinitiques (dites aussi dialectes chinois) en ce qui concerne la phrase verbale en termes de leurs propriétés et de leurs contraintes syntaxiques et sémantiques, y compris l’ordre des constituants. Les matériaux de plusieurs langues chinoises seront utilisés afin de bien examiner les problèmes soulevés.

     

  • 2009-2010 : Typologie des formes nominales dans les langues sinitiques
    Ce séminaire traitera, comme en 2008-2009, l’ensemble des différents types de structures nominales et leurs constituants, en insistant plus particulièrement sur les langues sinitiques (ou dialectes chinois), qui constitueront la base des études comparatives.
    Après avoir présenté les caractéristiques typologiques de ces langues en termes d’ordre des mots pour les langues de cette aire linguistique de l’Asie orientale, les thèmes suivants seront abordés :
    * les paradigmes des pronoms personnels y compris les paramètres les plus importants de variation dans les langues sinitiques ;
    * les systèmes des démonstratifs et leurs liens avec les marqueurs de subordination ;
    * le système des classificateurs et leurs rôles sémantique et syntaxique ;
    * la quantification et la position des quantificateurs et des numéraux dans le groupe nominal ;
    * les modes d’expression de la possession (génitif d’inaliénabilité et catégories de noms pertinentes, pronoms  possessifs) ;
    * les modes d’expression de l’attribution y compris la formation des phrases subordonnées relatives.
    Le séminaire sera articulé avec celui d’Alain Peyraube, également consacré, cette année, aux formes nominales, mais à partir d’une approche proprement diachronique, complémentaire de l’approche typologique.
    Séminaire ouvert aux étudiants du master.

     

  • 2008-2009 : Typologie des structures nominales en Asie orientale
    Ce séminaire est consacré à l'ensemble l'ensemble des différents types de structures nominales dans les langues de l'Asie orientale en partant des langues sinitiques, qui constitueront la base des études comparatives.
    Après avoir présenté les caractéristiques typologiques des structures fondamentales en termes d'ordre des mots dans les formes endocentriques pour les langues de cette aire linguistique, les thèmes suivants seront abordés :
    - les modes d'expression de l'attribution y compris la formation des phrases subordonnées relatives ;
    - les modes d'expression de la possession (génitif d'inaliénabilité et catégories de noms pertinentes, pronoms  possessifs) ;
    - les systèmes de classificateurs et leurs rôles sémantique et syntaxique ;
    - les systèmes de démonstratifs et leurs liens avec les marqueurs de subordination ;
    - la quantification et la position des quantificateurs et des numéraux dans le groupe nominal.

     

  • 2007-2008 : La typologie des constructions prépositionnelles des langues sinitiques (mandarin et dialectes)
    Le séminaire sera consacré, comme en 2006-2007, à l'analyse des constructions monoclausales des langues sinitiques du point de vue synchronique. Ce sont des constructions syntaxiques spécifiques qui contiennent des syntagmes prépositionnels préverbaux et postverbaux dont la fonction est de coder les rôles sémantiques divers du nom dépendant.
    Après avoir examiné en 2006-2007 les syntagmes prépositionnels du comparatif et du datif en termes de constructions verbales en série, on analysera entre autres cette année l'ablatif, l'accusatif, le récipient, le comitatif et l'instrumental. Le but est de déterminer l'étendue de la diversité linguistique entre les langues sinitiques (dites aussi dialectes chinois) pour ces constructions en termes de leurs propriétés syntaxiques et sémantiques. Les matériaux du discours et d'autres matériaux enregistrés seront utilisés afin de bien examiner les problèmes soulevés.
    Le séminaire sera articulé avec celui d'Alain Peyraube, directeur d'études, qui consacrera son enseignement en 2007-2008 aux "constructions prépositionnelles du chinois : approche diachronique".
    Séminaire ouvert aux étudiants du master.

     

  • 2006-2007 : Typologie des constructions prépositionnelles des langues sinitiques (mandarin et dialectes)
    Le séminaire sera consacré à l’analyse des constructions monoclausales des langues sinitiques du point de vue synchronique. Ce sont spécifiquement des constructions syntaxiques qui contiennent des syntagmes prépositionnels préverbaux qui fonctionnent pour coder divers rôles sémantiques en ce qui concerne le nom dépendant ; par exemple, l’agent du passif, le comitatif, le bénéficiaire, le terme de comparaison et l’instrumental. Le but est de déterminer l’étendue de la diversité linguistique entre les langues sinitiques (dites aussi dialectes chinois) pour ces constructions en termes de propriétés syntaxiques et sémantiques. Les matériaux du discours et d’autres matériaux enregistrés seront utilisés afin de bien examiner les problèmes soulevés.
    Le séminaire sera articulé avec celui d’Alain Peyraube, directeur d’études, qui consacrera son enseignement en 2006-2007 aux « constructions prépositionnelles du chinois : approche diachronique ».
    Connaissance du chinois exigée et projet de recherche écrit requis.
    Direction de travaux d'étudiants : vendredi de 13 h  à 14 h 30.
    Séminaire ouvert aux étudiants du master
     

  • 2005-2006 : Typologie syntaxique des prédicats complexes en Asie orientale
    Une des caractéristiques essentielles des langues d’Asie Orientale est qu’elles possèdent des prédicats complexes sous la forme de ce qu’on appelle communément des expressions verbales en séries. Elles mettent en jeu plusieurs verbes dans une même phrase qui entretiennent entre eux des relations sémantiques diverses. On étudiera cette propriété syntaxique dans les langues typologiquement différentes ; mais appartenant à une aire culturelle et géographique commune : langues sinitiques, tibéto-birmanes, taï-kadai, austroasiatique, austronésiennes, altaïques et miao-yao.


     

EHESS
CNRS
inalco
federation typologie
labex

flux rss  Actualités

XXXIe Journées de Linguistique Asie orientale - 31st Paris Meeting on East Asian Linguistics

Journée(s) d'étude - Jeudi 28 juin 2018 - 09:15Manifestation scientifique internationale organisée chaque année par le CRLAO, l'édition 2018 des Journées se tiendra les 28 et 29 juin 2018 à l’INALCO, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris.Les communications présentées au cours de ces journées touchent tous les domaines de la recherche linguistique sur les langues d’Asie Orientale.Comité d'organisation / Organization CommitteeJiyoung Choi (CRLAO, INALCO), Christine Lamarre (CRLAO, INALCO), Yo(...)

Lire la suite

Journées de Linguistique d'Asie Orientale 2017 - Paris Meeting on East Asian Linguistics

Rencontres scientifiques - Jeudi 29 juin 2017 - 09:00Les Journées de Linguistique sur l’Asie Orientale, événement scientifique annuel du CRLAO, célèbrent cette année leur trentième anniversaire.Les participants interviendront dans tous les domaines de la recherche linguistique sur les langues d’Asie Orientale autour du thème de la « Diversité linguistique en Asie du sud-est et en Asie orientale ».Un atelier sur les changements linguistiques induits par contacts de langues en Asie orientale e(...)

Lire la suite

29e journées de linguistique d’Asie Orientale

Journée(s) d'étude - Lundi 04 juillet 2016 - 09:00Manifestation scientifique internationale organisée chaque année par le CRLAO, l'édition 2016 des Journées se tiendra les 4 et 5 juillet prochains à l’EHESS, 105 Bd Raspail, 75006 Paris.Les communications présentées au cours de ces journées touchent tous les domaines de la recherche linguistique sur les langues d’Asie Orientale. Elles seront données en français, en anglais et en chinois.Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Lire la suite

À la rencontre des Aïnous, minorité autochtone du Japon

Journée(s) d'étude - Vendredi 20 mai 2016 - 14:00Cet atelier fait écho à l’exposition « Regards sur les Aïnous du Japon », organisée par la BULAC.ProgrammeVendredi 20 mai 2016 - Langue, histoire & société aïnoues14h-14h15 - Accueil & présentation des participantsIntroduction - État de la recherche sur les Aïnous en France, en Europe & au JaponPanel 1 - Langue & tradition oraleModération: Charlotte VON VERSCHUER  (EPHE/CRCAO)14h15-15h - La distribution de la langue aïnoue dans le Japon ancien(...)

Lire la suite

À la rencontre des Aïnous, minorité autochtone du Japon

Journée(s) d'étude - Samedi 21 mai 2016 - 10:00Cet atelier fait écho à l’exposition « Regards sur les Aïnous du Japon », organisée par la BULAC.ProgrammeVendredi 20 mai 2016 - Langue, histoire & société aïnoues14h-14h15 - Accueil & présentation des participantsIntroduction - État de la recherche sur les Aïnous en France, en Europe & au JaponPanel 1 - Langue & tradition oraleModération: Charlotte VON VERSCHUER  (EPHE/CRCAO)14h15-15h - La distribution de la langue aïnoue dans le Japon ancien ((...)

Lire la suite

CRLAO - UMR 8563
105 Boulevard Raspail
75006 Paris
Tél : 33 (0)1 53 10 53 71